Parution aux éditions Mare & Martin.
Traduction et présentation de Laurent Hecketsweiler. Texte établi par Franco Vallocchia.

« Récemment sortie d’archives familiales (et d’un carton), cette étude de jeunesse d’Emilio Albertario (1885-1948) traite de l’intérêt de l’argent en droit romain (usura pecuniae). Ecrit au tout début du XX° siècle, publié pour la première fois en 2016 et désormais mis à la disposition d’un public français, ce texte est une brillante et solide mise au point sur un sujet resté très actuel.

Actuel et indémodable, tant la question des ururae fut travaillée et discutée pendant des siècles ! Avantageusement, le manuscrit de 1907 interroge les juristes, toutes époques confondues, sur cette question des usurae, à mi-chemin entre le droit et l’économie. Qu’il s’agisse des juristes romains, de leurs successeurs byzantins, et plus tard des juristes français ou allemands… Autant de lectures, de strates interprétatives, qui permettent de saisir l’ingénierie – évolutive dans l’histoire – du commerce de l’argent.  »

Laurent Hecketsweiler est maître de conférences à la faculté de droit de Montpellier.

Franco Vallocchia est professeur de droit romain à l’université de Rome La Sapienza.

(Illustration : The Money Lender and his Wife, 1514)